Guide utilisateur

La vie des personnes vieillissantes reposait hier sur deux possibilités :

Vivre à domicile si le domicile, l’environnement (proches et territoire) ou les capacités le permettaient ;
• Entrer en EHPAD quand il n’était plus possible de faire autrement (manque d’aidants, limite des professionnels, locaux inadaptés, difficultés trop contraignantes…).

Ces deux repères ont muté : les demandes des personnes, l’environnement, les modes d’accompagnement, et du paramédical, ont profondément changé appelant des pratiques nouvelles. Le 16ème CNAAG tiendra compte de ces évolutions pour cerner de nouveaux « possibles ». La dynamique du lien entre les attentes des personnes et les nouveaux possibles reste fondamentalement la parole, l’expression (directe ou par l’intermédiaire des familles comme des professionnels).

Les paroles deviennent le support d’une relation spécifique avec les personnes âgées (autonomes ou à
expression diminuée) dans les derniers temps de leur vie ; ces paroles induisent notre écoute, elles construisent les demandes et donc l’action.

Le prochain CNAAG s’articulera autour de deux questions clefs :

Pourquoi et comment faciliter la parole des personnes âgées ?

Le « pourquoi » indique le sens et le « comment » cherche les moyens. Ces deux dimensions appartiennent à l’animation depuis toujours ; il s’agit désormais de les interroger à la lumière des nouveautés :

• L’expression de chacun devient une parole différente de celle d’hier,
• L’environnement se transforme,
• Les structures d’accueil (des domiciles à l’EHPAD) sont dans l’obligation de changer,
• Les personnels et leurs fonctions évoluent.

 

Découvrez l’Edito dans son intégralité en cliquant ici.