Les « Anim’awards » 2018

Comme chaque année nous renouvelons le concours « Anim’Awards », qui, au fil des ans, est devenu le concours de référence en animation avec les personnes âgées !

Venez présenter votre projet lors du congrès et devenez le grand gagnant 2018 !
De nombreux lots sont à remporter (matériels, équipement et abonnements de partenaires du congrès, la valeur du premier prix se situant aux environs de 1500 €).

Le thème des « Anim’Awards » est le thème du congrès, cette année « l’animation du quotidien social de la personne âgée ».

Dès que s’éloigne l’espoir de vivre sans aide, les relais deviennent nécessaires. Depuis de nombreuses années, les établissements hébergeant des personnes âgées, autant que le maintien à domicile, les services sociaux et territoriaux jouent ce rôle. Plusieurs catégories de personnels y travaillent ensemble, mais trop souvent s’ignorent dans des collaborations parfois difficiles.

Le débat qui en découle concerne aussi la pertinence des réponses apportées aux personnes âgées, oscillant au gré des possibilités et des dépendances de la personne avec, toutefois, une constante : la personne âgée a besoin de relations sociales autant que de soins médicaux et paramédicaux. Les intervenants auprès des personnes âgées deviennent à la fois spécifiques et complémentaires.

La spécificité des collaborations suit l’évolution de la société, entrainant des demandes nouvelles, de plus en plus en risque de décalage entre les populations âgées elles‑mêmes. Aujourd’hui, plus que l’âge, c’est le degré de dépendance‑autonomie qui définit l’accompagnement, exigeant une diversification des réponses.

L’évolution de cette demande différenciée fait de l’animation une action spécifique, devant répondre à de multiples niveaux d’attentes sociales. Il s’agit d’aborder à la fois l’évolution de l’animation et de la fonction d’animateur dans ce contexte.

Nous vous invitons ainsi à présenter des projets novateurs qui s’intègre dans la vie des personnes âgées au quotidien, quel que soit leur lieu de résidence (il peut donc s’agir de projets à domicile, dans les territoires, ou en établissement collectif). Les projets sélectionnés seront ceux pour lesquels l’animation s’adapte aux habitudes, aux modes de vie des personnes âgées.
Il est important en revanche que ces projets d’animation s’inscrivent dans une démarche pérenne (pas de projet ponctuel, évènementiel non reconduits).

Huit projets seront sélectionnés par le conseil scientifique du congrès, nominés au concours, et présentés au congrès.
Un jury et les congressistes donneront leurs avis pour désigner les gagnants.

Les recommandations pratiques du GAG pour les « Anim’Awards » :

  • Ne négligez pas la candidature écrite : c’est elle qui sera examinée par le jury et c’est elle qui fera que huit projets seront nominés et présentés au congrès. Dans les années passées, plusieurs projets intéressants ont été écartés car leur présentation écrite avait été « bâclée » et qu’elle ne présentait pas la pertinence du projet (lien attentes des personnes – projet) ou la construction méthodologique.
    Ne présentez que des projets réalisés ou en cours de réalisation. Le concours ne vise pas des projets futurs ou hypothétiques.

  • Les huit nominés se verront offrir chacun une inscription gratuite au congrès pour la personne présentant le projet avec prise en charge et inscription au programme officiel du congrès (une seule personne prise en charge par projet nominé).

  • La présentation orale au congrès est déterminante. Comme tout projet d’animation, elle est orale et directe (ici en séance plénière devant les 400 congressistes). C’est essentiellement sur cette présentation que le jury et les congressistes se prononceront sur le choix du (des) gagnant·s parmi les huit nominés.

  • Pour assurer une situation d’égalité entre les huit nominés, le cadrage de la présentation est le même pour tous les projets :

  • 8 minutes de présentation + 7 minutes de questions‑réponses avec la salle. Ces règles sont appliquées de façon stricte.

  • Tous les supports sont possibles (powerpoint, photos, vidéos, …). Mais leur temps additionné sera inclus dans les 8 minutes de présentation.

  • Attention aux vidéos : elles prennent du temps et constituent souvent une redite de ce qui a été exposé !

  • Attention au choix du présentateur : il est préférable qu’il soit partie prenante du projet, qu’il en connaisse la construction et le déroulement, et qu’il puisse répondre aux questions posées par la salle.

  • Attention à la durée de l’intervention (8 minutes) : il est préférable de bien préparer, de répéter, de minuter, afin de conserver l’essentiel et le plus pertinent.

  • Attention au nombre de diapos pour le powerpoint : il est généralement convenu qu’une diapo par minute est une moyenne correcte ; veillez également à réduire les redites entre ce qui est écrit sur la diapo et ce qui est dit à l’oral. La diapo efficace est souvent un support à l’expression orale (plan, illustration…)

  • L’utilisation totale ou partielle de supports extérieurs (associatifs ou commerciaux) est possible, mais il convient de le signaler lors de la présentation écrite comme lors de la présentation orale. Son adaptation aux attentes des participants et au contexte de réalisation sera alors précisée. Ce point vaut également pour l’utilisation des supports « Culture-à-Vie ». Le concours « Anim’Awards » vise à mettre en avant des projets d’animation réalisés (ou en cours de réalisation), leurs démarches, et leurs acteurs ; il ne vise pas la mise en avant d’outils extérieurs, quels qu’il soient.

  • Le concours et la soumission des projets sont ouverts au niveau européen à la condition que le dossier écrit et la présentation orale soient réalisés en français.

Parmi les critères essentiels pour le jury, citons :

  • L’adéquation attente des personnes – projet,
  • La qualité de la construction du projet et la rigueur méthodologique,
  • La réalisation favorisant l’expression, la participation et le développent du rôle des personnes âgées,
  • La communication (qui fait partie intégrante de tout projet d’animation),
  • La dynamique interne au groupe et/ou externe (environnement) générée par la réalisation du projet.

Règlement du concours

Les Anim’Awards 2018

Article 1

Les « Anim’Awards » sont organisés par le CNAAG, et le Groupement national des Animateurs en Gérontologie (le GAG).

Article 2

Le concours s’adresse aux animateurs de tous types de structures (domicile, territoires ou établissements, …), présentant un projet à but non lucratif ainsi qu’aux personnes participant à l’animation plus généralement – hors entreprise privée proposant des prestations clés en main d’animation.
Nous vous remercions de bien vouloir citer les aides dont vous avez bénéficiées (aides financières, aides de partenaires privés ou autres, etc.)
L’utilisation totale ou partielle de supports extérieurs (associatifs ou commerciaux) est possible, mais il convient de le signaler lors de la présentation écrite comme lors de la présentation orale. Son adaptation aux attentes des participants et au contexte de réalisation sera alors précisée. Le concours « Anim’Awards » vise à mettre en avant des projets d’animation réalisés (ou en cours de réalisation), leurs démarches, et leurs acteurs ; il ne vise pas la mise en avant d’outils extérieurs, quels qu’il soient.

Article 3

Ce concours consiste à présenter des actions concrètes impactant sur la pratique des animateurs ou tout autre acteur de l’animation en gérontologie.
Cette année, les projets devront présenter des projets qui se consacre à l’animation du quotidien social des personnes âgées.
Les dossiers en dehors de ces thématiques ne pourront pas être pris en considération cette année. D’autres thématiques seront proposées les prochaines années.
Les projets qui ne s’inscrivent pas dans une démarche pérenne ne seront pas non plus retenus.

Article 4

Les candidats doivent renvoyer le dossier dument complété et accompagné si besoin d’illustrations (photos, vidéos, tableaux etc.) ou tout autre document utile à la présentation de l’initiative.

Article 5

Les candidatures sont à déposer exclusivement sur le site internet du congrès.

Article 6

La date limite de ce concours est établie au 10 septembre 2018.

Article 7

Les membres du jury de ce concours seront issus du conseil scientifique du CNAAG et des instances du GAG.

Article 8

En fonction du nombre et de la diversité des candidatures, le jury se réserve le droit de répartir entre les deux jours la présentation des lauréats. Il pourra également tenir compte des lieux de réalisation (domicile, territoires, établissements), des différents types de publics visés, de la mobilisation liée au projet (projet impliquant une personne, un petit groupe ou un ensemble important) et du degré d’avancement du projet.
Dans toutes les situations, l’adéquation « attentes – projet » et la qualité méthodologique du projet seront des critères déterminants.
Pour les finalistes, il sera également tenu compte des présentations orales effectuées au congrès.

Article 9 

Les finalistes présenteront leur projet lors du CNAAG, en salle plénière. Deux séquences de présentation sont programmées (une chaque jour du congrès).

Article 10

Les prix seront remis lors du congrès CNAAG, lors de la séance plénière du mardi 27 novembre après‑midi.

Article 11

Les lots seront offerts selon le classement réalisé par le jury aux structures des candidats et devront servir les intérêts de l’animation.
Les lots comprendront : des matériels ou documents offerts par des organismes soutenant le congrès et le concours, des présentations des projets au congrès et/ou dans les actes, des abonnements.
La liste complète des lots sera publiée avant le congrès 2018.