Édito

L’animation : interroger le présent, construire l’avenir !

Depuis sa création, le Congrès National de l’Accompagnement et de l’Animation en Gérontologie (CNAAG) met en évidence l’évolution rapide de l’environnement professionnel et social des animateurs et les conditions d’exercice du métier.

La crise du printemps 2020 (crise sanitaire, mais aussi mise en évidence de l’isolement) accélère toutes ces évolutions et les conditions de l’accompagnement dans la vie sociale. Les animateurs eux‑mêmes ont transformé leur métier, en adaptant et modifiant leurs pratiques ainsi que leurs relations avec les autres professions et autres acteurs. Incontestablement, tout ce qui se passe transforme en profondeur l’animation de la vie sociale des anciens et nos rôles.

Le thème de ce 15° CNAAG(déterminé en janvier) conserve plus que jamais son actualité :
• Quels sont les enjeux de l’animation de la vie sociale avec les anciens ?
• Quels nouveaux facteurs mettre en jeu pour dynamiser les interactions entre les anciens, les familles,
les proches et tous les acteurs (thème des Anim’Awards) ?
• Quels ajustements du métier et de la formation des futurs animateurs ?

Ce 15° CNAAG interrogera ces évolutions :

Quels fondamentaux de l’animation peuvent étayer la vie sociale de demain ?
• Comment analyser les nouvelles pratiques des animateurs et des autres acteurs ? A quels souhaits des anciens répondent‑elles ?
• Quels systèmes d’accompagnement et d’aide aux anciens** pour demain ? Avec quels rôles pour l’animateur ?
• Quelle identité professionnelle de l’animateur au sein d’une équipe pluridisciplinaire pour de véritables coopérations ?
Des éclairages seront croisés avec des collègues suisses (associés à la construction de ce CNAAG), des acteurs de terrain, des scientifiques des sciences sociales et psychologiques, d’autres professionnels, pour mesurer l’importance des évolutions et leurs significations, et dessiner des perspectives pour demain.

Comme dans tous nos congrès, les carrefours d’échanges seront un moment privilégié et dynamique pour formaliser les attentes de tous, analyser les expériences, préparer l’avenir, sur 5 axes :

Evolution des fondamentaux qui ont changé la nature de l’intervention des animateurs sur tous les terrains où ils exercent,
• Les enjeux du métier dans la mise en application de la vie sociale des personnes âgées,
Comment développer l’animation sociale sur un territoire ? Quelles structures d’aide sont à construire ? Quelle place pour la vie sociale ?
L’adaptation du métier aux nouvelles situations (missions, formations, professionnalisation) ?
• Comment les animateurs et les acteurs de l’animation peuvent‑ils construire un axe d’animation avec les personnes âgées, les familles, les proches et les bénévoles ?

Après un printemps difficile et éprouvant, les animateurs expriment un besoin fort d’échanger pour construire ensemble un avenir commun et partagé.
Le CNAAG appliquera les recommandations de sécurité en vigueur au moment de son déroulement. Tous nos contrats sont signés avec des possibilités de report, et nous travaillons sur des formules alternatives, avec l’espoir d’un déroulement normal, en grand groupe, dans nos échanges constructifs.

Le Conseil Scientifique et le Comité d’Organisation